Top articles

  • Parole

    12 avril 2015

    Ni le nid posé sur la mousse de la branche craintive, Ni le blé en herbe, où s’éveille déjà le grain Ni le cri ardent de l’alouette à la pointe du jour, Ne savent mieux qu’une parole aimante, faire naître l’espérance.

  • Haïku du vieux saule

    29 mai 2012

    Aux pieds du vieux saule, Comme une manne au désert Sa semence, blanche.

  • Haïku du lièvre

    28 octobre 2014

    A portée de main Ô, mon beau lièvre mutin Et pourtant si loin

  • Psy_chose,

    30 septembre 2009

    Nommer la chose, Celle qui déborde ou envahit L’entourer de mains heureuses Avant de la laisser délicatement reprendre sa juste place.

  • Averse

    15 avril 2010

    Comme l’averse sur un sol nu et craquelé les mots viennent féconder les germes de nos doutes et leur donnent la couleur de la vie. Parfois nait alors, comme une fleur, l’être rassuré.

  • Haïku des blés

    30 juillet 2010

    Dans la plaine étale, Seul, l’arbre veille sur l’or Pesant des blés murs.

  • Baume

    12 février 2010

    Le jour pose un baume Sur les tendres ecchymoses De la nuit aveugle.

  • Haïku de la pluie

    24 janvier 2010

    La pluie froide tombe Sur la mousse du jardin. C’est un temps d’éponge

  • On fait aller !

    25 février 2010

    « Ca va ? » « On fait aller ! » Impossible pour l’interpellé de faire de Je le sujet, car confusément il se place plutôt comme objet. « Je fais aller » serait donc incorrect. Mais alors qui se cache sous ce On qui fait aller le Je ?

  • Novembre

    10 novembre 2009

    Repli du jour Repli des chaises de jardin Repli de la sève vers les racines Repli vers la tanière où hiberner Repli de soi Tout aspire au repos hivernal Dans cet hémisphère-ci Tandis que dans l’autre, … Comment font ceux de l'équateur?

  • Prémices

    11 mars 2011

    Avant la fleur, inquiète sous le vent, Il y aura eu le chemin obstiné de la sève Montée des racines, silencieusement.

  • Les siens

    14 février 2010

    Toi et les tiens, vous et les vôtres, … qui sont les nôtres ? Amis, ils le sont mais plus encore, famille, ils n’en sont pas forcément, Peut-être sont-ils ceux qui éveillent en nous l’instinct du berger.

  • Haïku de la flaque bleue

    26 février 2011

    Le soleil se baigne Dans la mince flaque bleue Qui troue les nuages

  • Haiku du temps

    20 janvier 2010

    Comme l’épervier Immobile dans son vol, Le temps suspendu.

  • Danse avec Pina

    30 novembre 2009

    Pour vous, Qui dessinez la vie avec votre corps, Dont les bras nous parlent au cœur, Par qui adviennent les gestes de feu Transmis par celle qui en était l’étincelle, Pour vous, ses danseurs et pour toi, Pina Bausch, Respect

  • Justement

    05 février 2010

    Justement, l’abeille butine et pollénise Sans se soucier des fleurs et de leur devenir. Justement, l’enfant croît et bientôt rivalise Avec celui qui lui a permis de grandir Ainsi donc, nous voyons toute chose soumise Alors que, justement, tout cherche...

  • Haïku des milliers

    26 février 2011

    Sous la neige dorment Des milliers d’êtres enfouis Joie, que fais-tu là ?

  • Délivré

    01 octobre 2009

    La plupart des bureaux qui délivrent les visas ont un accès étroit et très réglementé. Comme il est difficile le chemin vers ce tampon qui ouvre une frontière ici-bas, Tandis que les boutiques qui délivrent les visas pour l’au-delà recrutent et sont...

  • Empreinte

    14 février 2015

    Il n’y a pas plus parfait artiste que le temps Qui s’empare de chaque visage et durant toute l’existence se plaît à y sculpter la singularité de chaque vie.

<< < 10 20