Top articles

  • Sans dire

    18 décembre 2013

    Il va sans dire que le fruit de la connaissance n’est pas le savoir. Il va, Sans dire, Celui qui sait.

  • Mains jointes

    04 décembre 2013

    Venant d’un seul être Elles sont prière Venant de deux, Elles sont amour Venant de plusieurs Elles sont alliance, Jamais mains jointes ne seront affront.

  • Flux

    21 novembre 2012

    Comme l’épervier fixant la musaraigne, Immobile et souple dans l’écoulement d’air, Se tenir, Dans le flux des travaux et des jours.

  • Murmure

    10 novembre 2012

    Cette impression qu’il donnait Ca ne lui ressemblait pas. Ni cette parole qu’il délivrait Ni cette trace qu’il laissait, Ca ne lui ressemblait pas. Plusieurs était son nom, Avant qu’il ne s’approche Au plus près de lui, Dans un murmure Et devienne un...

  • Manières d’être

    31 octobre 2012

    Si plusieurs se proposent Alors mieux vaut ne pas choisir, Mais l’attendre encore un peu, La manière d’être, en vérité.

  • Voile

    26 septembre 2012

    Entre deux, le voile… Lourd, il sépare, Léger, il protège Transparent, il suggère Opaque, il enferme Ami du souffle qui l’anime, Arme des archaïsmes.

  • Haïku du vieux saule

    29 mai 2012

    Aux pieds du vieux saule, Comme une manne au désert Sa semence, blanche.

  • Lieux Dits

    20 mai 2012

    Les lieux dits de l’enfance N’ont pas de frontière. Ils promènent leurs noms, Graves ou joyeux, dans notre mémoire, Dévoilant sur nos visages Leurs paysages secrets, De ruisseaux et de rires De grottes et de peurs.

  • Haïku d'un soir

    19 mai 2012

    Une ombrelle blanche Allonge sur le sol l’ombre D’un soir délicat

  • En soi

    17 mai 2012

    En soi, quelque part, Une île où se réfugier Lorsque menacent les heures hostiles.

  • Imperceptiblement

    01 mai 2012

    Cette manière Qu’a la lumière De chasser les ténèbres, Imperceptiblement. Ainsi parfois, en va-t-il De nos obscurités Doucement effacées, On ne sait comment, Par on ne sait quoi, De lumineux.

  • Le sens

    29 avril 2012

    Dès l’origine, la question est posée Y a-t-il un sens ? Ah! Ce bonheur, parfois fugace ou plus profond, D’avoir découvert enfin le sens, Le sens d’un mot, d’une parole, d’un geste, d’une action, d’une vie.

  • Pleine Conscience

    01 février 2012

    Aucune heure ne sera perdue, Qu’elle soit douloureuse ou joyeuse, Pénible ou gaie, solitaire ou peuplée, Si elle est vécue en pleine conscience, Dit le sage.

  • Haïku du lièvre

    28 octobre 2014

    A portée de main Ô, mon beau lièvre mutin Et pourtant si loin

  • For intérieur

    23 octobre 2014

    En notre for intérieur, Il y a nos plus secrètes pensées Rassemblées en une citadelle imprenable. C’est là que nous vivons le plus fort, Au plus près de nous-même.

  • Récriminer

    02 janvier 2010

    Récriminer contre ce qui est et qui ne pourrait pas ne pas être, est vain. S’indigner contre ce qui est et qui pourrait ne pas être, est louable. Sagesse et révolte peuvent donc faire bon ménage.

  • Brume

    20 novembre 2014

    Brume, Ce matin encore, la terre a décidé d’épouser le ciel, Silencieusement, saluée par le seul vol d’oies sauvages. Je le sais parce que la brume lui a servi de voile. Et moi, devant ces épousailles grandioses, Je me suis senti petit garçon, d’honn...

  • Empreinte

    14 février 2015

    Il n’y a pas plus parfait artiste que le temps Qui s’empare de chaque visage Pour sculpter au long de l'existence L’empreinte unique et singulière, Avec ses rides et ses sillons, De la beauté de toute une vie.

  • Exilé

    19 mars 2015

    S i ton exil est intérieur, Oublie le lieu d’où tu viens. U n appel à te joindre à l’Un Fonde ton humanité. Fais de ta vie, heureusement, Le creuset fertile te conduisant de l’Un à l’autre En écho à cet appel secret.

  • Parole

    12 avril 2015

    Ni le nid posé sur la mousse de la branche craintive, Ni le blé en herbe, où s’éveille déjà le grain Ni le cri ardent de l’alouette à la pointe du jour, Ne savent mieux qu’une parole aimante, faire naître l’espérance.

  • Sang d’encre

    18 février 2016

    Cette trace d’encre sur le papier, Que d’autres yeux suivront peut-être, Découvrant les mots qu’elle révèle Et à travers eux le battement d’un cœur, Plus que des pigments alignés, Cette trace, c’est parfois le sang du poète, Un sang d’encre.

  • Chant aux fenêtres du mardi 17 mars 2020

    17 mars 2020

    Ce premier jour de confinement, j'ai chanté : Aux marches du Palais, chanson française traditionnelle. lien vers les paroles https://www.paroles.net/guy-beart/paroles-aux-marches-du-palais et vers le karaoké ( pas terrible ) https://youtu.be/NKA-wfXm...

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17