Via Tolosana 8 mai

Publié le par Denis

Via Tolosana 8 mai

Comment, face à cette grotte, ne pas comprendre la tentation de la vie érémitique, confrontée à la force de la terre à laquelle l'ermite doit se mesurer et, en même temps, dans laquelle il doit se fondre. 

Murailles, vous aviez pour mission de nous protéger des hordes venues de la plaine. Vous êtes désormais des vestiges. Mais vos sœurs ont poussé sur les terres de nos égoïsmes, à l'orée de l'Europe et même en Afrique, rejetant en mer des assaillants bien pacifiques. 

L'asphodele m'indique le chemin. Comme

elle conduit, selon la tradition au royaume d'Hades, je me laisse guider. Toute notre vie ne préparons nous pas notre mort. Et pourquoi ne pas le faire joyeusement ? 

Merci à Nathalie, qui nous a accueillis dans l'ancien presbytère de Saint Jean de la Blaquière, transformé en gîte pour pèlerin et qui, telle une bonne mère nous a cédé des pâtes et de la sauce bolognaise, pour confectionner notre repas. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article