Via Tolosana, 20 mai, fin provisoire

Publié le par Denis

Via Tolosana, 20 mai, fin provisoire

Sans se laisser tenter par les chemins de traverse qui empruntent les arches annonçant la ville rose, les platanes vont, silencieux le long des berges, jusqu'à Toulouse, comme les pèlerins. 

Les canards de barbarie eux mêmes méditent au bord de l'eau. 

L'ours à pris la pose depuis longtemps. Il se laisse caresser par le regard tout en nourrissant des pensées végétales. 

Et c'est la ville. Et c'est Toulouse. Avec son art bien à elle d'attirer le regard sur elle.

Sur ses statues. 

Ses colonnes de marbre. 

Ses jardins verdoyants au milieu des cloîtres roses. 

Ma première partie de chemin s'arrête là. 

Ne sais quand reviendra...

Mais je pars plein de gratitude pour toutes les rencontres qui ont été des pierres précieuses sur ce chemin de cailloux, de terre et d'espérance. 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Olivier 27/05/2021 11:18

Merci de tout coeur Denis et au plaisir de te voir
Bises
Jacqueline et Bernard

Sophe 22/05/2021 20:45

Merci Denis pour le cadeau de ces billets quotidiens, les mots et leurs images, les images et leurs mots, et les âmes accueillantes qui veillent sur ce parcours, inspirant et partagé, un régal. Ultreïa !

PELSY DENIS 22/05/2021 22:18

Merci de ce très gentil retour. Les accueillants t'attendent. ????

Encre Mauve 22/05/2021 08:44

Merci pour ce beau voyage. ????

PELSY DENIS 22/05/2021 22:14

Ce fut un plaisir de la partager, à ma façon.
Merci de m'avoir suivi.