Instant

Publié le par Denis

 

L’instant d’après, il fut comblé.

Mais à l’instant même, il était dévoré par le doute.

L’instant d’avant, il avait tant espéré.

 

Insaisissable instant qui échappe sitôt apparu, que nous veux-tu ?

 

On te prie, on t’implore, encore un instant, juste un instant …

On te retient pour ne pas perdre un instant

On t’adule, on te qualifie de précieux, de rare.

 

Instant, étincelle du temps, d’où jaillis-tu, où disparais-tu?

 

Avec toi le plaisir, l’amour, le goût d’intemporel

Avec toi le divin, l’éclair, l’illumination,  

Avec toi la dernière parcelle de souffle au seuil de la nuit.

 

Instant, dans quels replis du temps prends-tu refuge ?

 

Et pourtant n’es-tu pas le seul à contenir la vie

N’es-tu pas le seul à animer la suite des âges,

Toi qui es la fragilité même, toujours renouvelée.

 

Fugace instant, comment trouver son éternité en toi ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Pour découvrir et prolonger l'éternité des instants, les cultiver, avec une patience et un enthousiasme sans cesse renouvelés, comme un jardinier soigne ses fleurs.
En cette période où le temps s'allonge, surtout pour ceux qui sont seuls, peut être est-il temps de réfléchir à la valeur de ces instants d'éternité que nous négligeons trop souvent.
Répondre
D
Merci Nemo. Quel beau message qui nous pousse à poursuivre.
E
Comme un écho chatoyant.
S'abandonner...
Merci Denis
Répondre
E
Merci...
D
La fin devient alors :
Comment trouver son éternité en toi, autrement qu'en s'abandonnant.
Merci Martine