Marcher, cela n'est rien

Publié le par Denis

Marcher, cela n'est rien

Rien que la lune et quelques étoiles, le soir venu, par dessus les maisons du village où passe le chemin,

Rien que les grands pins et le vent alentour dans la longue forêt traversée,

Rien que le sable sous les pieds foulant le ruban qui se déroule pas à pas,

Rien qu'un infime point sur la terre qui se déplace avec un sac sur le dos,

Rien que soi face à l'immensité,

Rien que soi face au tout

Rien que soi face à soi.

Bouriot-Bergonce, le 19 mai 2016

Tous mes remerciements à Sidonie dont le mari s'apprête l'an prochain à marcher sur le chemin de Saint Martin, de la Slovaquie à la France, et qui nous a régalés d'une gigue de chevreuil dans leur maison typique des Landes au toit asymétrique.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SIMON Marie 21/05/2016 16:44

Tu sais aussi bien que moi que le rien est tout et que le tout est rien.
merci de nous le rappeler.
J'aime particulièrement ce texte.
Ultreia