L'étreinte  

Publié le par Denis

L'étreinte  

Courbe est la vague qui se jeta à l’assaut de vos courbes.

L’étreinte fût telle que votre visage tenta de se dérober

Alors  que vos mains s’agrippaient encore à l’écume.

 

Vous vous glissâtes dans sa liquidité pour en éprouver la force.

Offrant votre nudité à l’océan, vous lui prîtes sa brutalité.

L’eau  verte de ne demandait qu’à éteindre votre chevelure de feu.

 

Qui de l’océan ou de votre toison fut le plus fauve

Une vague de chair se dessina au creux de vos reins.

Ils devinrent ruisselants lorsqu’eut reflué la vague.

 

Combien de temps l’océan acceptera-t-il l’affront

Avant de vous culbuter comme simple servante

Et de vous étreindre comme sirène magnifique.

 

d'après le tableau 'Dans les vagues' de P. Gauguin peint en 1889

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article