Variation stellaire

Publié le par Denis

Variation stellaire

L’astre sous lequel elle était née n'était pas particulièrement lumineux. 

Non qu’il n'eût pris garde de briller comme les autres étoiles,

mais comme il n’apportait aucun soin à son apparence stellaire, 

au fil du temps, elle vint à en oublier jusqu’à son existence.   

 

Enfant, elle le cherchait pourtant et savait le reconnaître.

En toute innocence, elle dialoguait librement avec son étoile,

laquelle lui apportait l’apaisement dont elle avait besoin.   

Mais avec la fin de l’enfance, elle le perdit de vue. 

 

Le développement de son corps absorba toute son attention.  

Elle apprit la séduction, le combat, la souffrance, la maternité.

Puis ce fut au tour de son esprit de la mobiliser entièrement.

Elle conçut des théories et s’engagea pour la chose publique.  

 

Fort tard, dans sa vie, la lumière vint cependant à lui manquer. 

Elle se tourna alors vers le ciel longuement, profondément,

Espérant distinguer l’astre sous lequel elle était née. 

Mais elle ne le reconnut pas parmi les myriades d’étoiles 

 

Saisi de la sombre infortune qui touchait sa protégée, 

l’astre compris qu’il lui fallait donner des signes de présence.

Il commença par se lustrer et soigna sa mise, si bien

qu’il finit par émettre une lumière singulière, à nulle autre pareille. 

 

Mais elle ne la reconnut pas malgré toute son attention. 

Elle consulta alors intensément les sagesses anciennes 

espérant y découvrir un secret pour retrouver sa lumière

Mais ni les livres ni les paroles des sages ne le lui enseignèrent. 

 

Elle entreprit alors l’ascension des monts les plus élevés

marcha dans de vastes déserts où l’air est le plus pur, 

et finit sur la banquise, au pôle, toujours scrutant le ciel. 

Mais elle ne recevait toujours pas le signe lumineux. 

 

C’est par un jour d’encre où grondait

 le volcan intérieur

que des larmes jaillirent comme lave de ses yeux rougis. 

Ils mirent à jour au fond d’elle même une pépite 

scintillant de la même lumière singulière que son étoile. 

 

Ses yeux, une fois lavés de toute peur,

se mirent à rayonner cette lumière indicible

tant que son astre, du fond de l’univers

la reconnut et lui adressa l’apaisement attendu. 

 

Dès lors, consciente qu'elle était aussi un guide à son étoile, 

elle prit garde de maintenir rayonnante sa pépite 

et de ne jamais enfouir ce jaillissement de lumière

Qui source des pentes innocentes de l'enfance. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

geneste 09/09/2021 11:33

quel joli rappel que cette poétie de l'étoile qui nous accompagne et que nous devons aussi veiller à garder lumineuse au fond de nous . merci Denis

denis 10/09/2021 15:21

Disons que si l'étoile fait des efforts dehors pour briller, nous devons prendre soin de l'enfant en nous, notre pépite, non ????