Reflet du ciel

Publié le par Denis

Reflet du ciel

Ils se sont installé définitivement sur ce coin de prairie, au sommet de colline, n'emportant avec eux que leur art de regarder le ciel.

Issus d'une longue lignée de chênes centenaires, ils ont quitté leur forêt pour cet endroit, un peu au dessus de la vallée, face aux géants pyrénéens qu'ils contemplent désormais à loisirs.

C'est un artiste qui leur a proposé le lieu. Il les a un peu aidés à se forger leur silhouette, où ne subsiste que l'essentiel, surmontée par cette petite forme avec laquelle ils tiennent tête aux éléments.

Aux pèlerins qui passent, courbés parfois par la vie plus que par le sac qui pèse sur leurs épaules, ils enseignent l'art de se tenir debout, de tutoyer le ciel, de l'invectiver comme de le remercier, dans un dialogue d'égal à égal, avec la terre pour témoin.

 

Ostabat, le 27 mai 2016

 

Tous mes remerciements à la famille Eyharts qui a transformé l'ancienne ferme en gîte de pèlerins, leurs proposant outre des lits et un repas de faire connaissance avec la culture basque et bien sûr de chanter les chansons basques à la suite de Bernard, le maître et animateur des lieux

Publié dans Compostelle

Commenter cet article