Les plantes des murets

Publié le par Denis

Les plantes des murets

Notre raison d'être n'est pas à chercher dans la raison.

Comme la rose du pèlerin de Silésius, nous sommes sans pourquoi.

Il n'est pas raisonnable de laisser ses racines épouser la pierre des murets,

Ni de retenir jusqu'à une heure avancée du jour la goutte de rosée du matin.

Est-il bien raisonnable aussi de marcher comme vous le faites? Est-ce la raison qui vous a poussés sur le chemin?

Nous partageons bien le même sort,

vous qui passez,

nous qui restons.

Portomarin, le 23 juin 2016

Tous mes remerciements à l'albergue Ultreïa, qui veut dire va plus loin, laquelle a été construite comme toute la ville à mi colline après que la ville d'origine en fond de vallée ait été engloutie par les eaux du barrage, l'église monumentale ayant,elle, été démontée pierre par pierre pour être reconstruite sur la place et pour veiller sur la mémoire.

Publié dans Compostelle

Commenter cet article

Francois 24/06/2016 11:02

Profite bien des derniers 100kms...