Les jeunes feuilles

Publié le par Denis

Les jeunes feuilles

Ivres de clarté et gorgées de sèves, elles semblent en suspension dans l'air, reliées à la terre par un frêle et invisible pédoncule.

La lumière leur offre mille robes suivant l'heure du jour.

Elles jouent une savante partition avec le vent, tantôt calmes et silencieuses, tantôt agitées et bruissantes.

Parfois le vol d'un geai les traverse ou celui plus léger de la bergeronnette, créant l'évènement et alimentant leur babillage.

Elles n'ont pour destin que de servir l'arbre qui traversera les années. Elles savent qu'elles ont un printemps pour naître, un été pour exister et un automne pour mourir.

La Souterraine, le 29 avril 2016

Ma profonde gratitude à Monique qui a créé le gîte du soleil levant pour y exercer son sens de l'accueil et poursuivre, en changeant totalement de vie, la belle aventure du chemin.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie 30/04/2016 15:31

Une jolie leçon de biologie végétale !

Denis 30/04/2016 20:12

Oups, pardon,
lire comment tenter de ...

Denis 30/04/2016 20:11

Merci Sophie,
Ou commenter tenter de vivre le chemin comme une leçon de choses, qui ont leur vie propre, leur part pris écrivait Francis Ponge