La voix des pierres

Publié le par Denis

La voix des pierres

Ces vaisseaux immobiles que visitent les pèlerins, ancrés sur des collines ou surplombant des villages, n'ont pas comme seul but de rassembler des croyants pour y vénérer un saint ou une sainte. Ils sont aussi des écrins pour y entendre la voix humaine.

Chaque pierre participe de cette alchimie qui donne à une note, prise dans sa ligne mélodique, le pouvoir d'émouvoir et de transporter, loin, celui à qui elle se destine.

Ainsi développe-t-elle ses harmoniques en allant visiter les voûtes de la nef, après avoir longé les piliers, s'être amusée des figures des chapiteaux avant de revenir comme un diamant tranchant pénétrer profondément l'âme de celui qui la reçoit.

Ce n'est plus alors le seul son de la voix humaine, mais la voix des pierres et de la mémoire inscrite au long des ans qui procurent à celui qui l'écoute le même sentiment d'infini que celui qui saisit parfois un passager, contemplant l'océan accoudé au bastingage d'un vaisseau.

Carrion de los Condes, le 12 juin 2016

Ma profonde gratitude à Maria, hospitalière pour l'été auprès des soeurs de Belen, qui m'a accueilli avec force sourires et un français parfait, appris en Bretagne où elle réside. Elle m'a fait bénéficier d'une chambre individuelle et a pris tout mon linge le rendant propre et sec à la fin du repas, le soir, non sans avoir invité les cinq soeurs âgées à me faire visiter l'église jouxtant leur accueil, et à y écouter une petite cantate en guise de remerciements.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article