La vigne

Publié le par Denis

La vigne

Il n'est de plante sous le ciel qui sache mieux que moi exprimer l'âme de la terre.

Epousant la rondeur de ses coteaux, mes racines vont puiser les sucs les plus subtils qu'elle recèle pour les amener au grand jour.

Avant que soit cueilli le raisin, il aura fallu toute la patience des jours pour que l'eau et le soleil viennent se confondre à la terre dans ma grappe devenue lourde de leur savant alliage. Bénie par les dieux, chantée par les hommes, je suis de toutes les croyances, toujours associée a la féminité et à la générosité.

A l'homme juste, les psaumes de la Bible ne promettent-ils pas une femme comme une vigne généreuse dans sa maison?

A l'homme qui marche, mon nectar divin n'est-il pas la promesse du réconfort, le soir venu, autour de la table conviviale?

Pellegrue, le 13 mai 2016

Dans le petit petit gîte municipal, voulu par les habitants de Pellegrue, il fut bon de séjourner, après un balayage et nettoyage efficace. Merci à Guy de la province du Québec et Henrik, des terres du Pays Bas, compagnons des derniers jours avec qui nous avons partagé le repas, devisant sur les bons vins de France dont ils sont fins connaisseurs.

Ps: le retard dans la publication est le plus souvent dû a l'abscence de connexion dans les villages reculés.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article