La source

Publié le par Denis

La source

Je suis la vie. Non pas toute la vie, mais celle sans qui la vie ne serait pas.

J'ai choisi ce lit de cailloux ombragé pour apparaitre au grand jour après la grande nuit de la terre, dont je suis sortie limpide, épurée, débarrassée de tout ce qui n'est pas moi.

Je suis prête à aller au devant de toutes les soifs, à commencer par celle des plantes et du bétail, des insectes et des poissons.

Mais je sais que je vais rencontrer celles des moulins, des turbines, des usines, des lavoirs, des éviers et que je vais me charger de toutes ces choses qui ne sont pas moi.

Loin d'être un fardeau, j'irai les porter dans les bassins, puis au fond des rivières et des fleuves, accomplissant la tâche pour laquelle je suis apparue.

Je recommencerai alors mon cycle par la grande nuit de la terre, comme tout ce qui vit et que je sers.

Lurcy levis, le 21 avril 2016

Ma gratitude à ... qui ont mis à ma disposition une caravane sur leur camping et m'ont servi un copieux diner.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article