La tourterelle

Publié le par Denis

La tourterelle

Nous sommes trois dans la famille à être proche de l'homme.

Mon frère, le pigeon, c'est le corps. Ses ailes sont taillées dans le roc et il a l'instinct du voyageur. Il a été mêlé à toutes sortes de guerres.

Ma soeur, la colombe, c'est l'âme. Elle aspire à la quiétude et à la concorde. Elle s'est entièrement vouée à la paix et joue les ambassadeurs auprès des plus grands.

Moi, je suis le trait d'union entre le corps et l'âme, j'incarne l'esprit. Je fais régner sur l'entourage des maisons où je vis le sens subtil qui relie chaque être et chaque objet à la source. Il n'est que de me voir pour ressentir ce souffle ailé.

Au pèlerin qui perd facilement la notion du temps, je rappelle qu'en ce jour de Pentecôte il est fait mémoire de l'esprit.

La Réole le 15 mai 2016

Ma profonde gratitude à Colette, membre de l'association des familles d'accueil des pèlerins de La Réole et des environs, qui est venue nous chercher sur la place et après nous avoir fait les honneurs de sa ville d'art et d'histoire marquée par la présence bénédictine, nous a réjouis d'un bon repas agrémenté de ses histoires du pays.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SIMON Marie 16/05/2016 12:04

J'avais vu dans le titre : la colombe.
Mais ce n'est pas la palombe, c'est la tourterelle.
peut-être as tu corrigé entre temps.

SIMON Marie 16/05/2016 12:02

Ne serais-je pas la palombe ?

Denis 16/05/2016 19:29

Je suis la tourelle bien sûr.
Je vois qu'il y en a qui suivent.
Bien vu, Marie et merci pour la correction.