L'ombre et la lumiére

Publié le par Denis

L'ombre et la lumiére

Au fil des pas, au fil des jours

La part d'ombre du pèlerin

Aspire à la lumière.

Il n'est de pierres, de ravines ou de collines ombragées

Qui ne lui rappelle ce qui est caché sous le boisseau.

Il n'est de prairies, de vignes ou de valons ensoleillés

Qui ne lui rappelle ce qui a été surmonté et désormais luit.

Douzillac, le 10 mai 2016

Mes remerciements à M et Mme Leeman, qui ont ouvert une de leurs vastes chambres d'hôte au lit large et aux draps frais, chargée d'objets antiques, dans leur maison de pierres blanches devant laquelle somnolent quantités de nains de jardin, au pretexte de travaux en cours dans l'accueil pèlerin.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 10/05/2020 18:10

Bel écho à notre échange d'hier sur les paroles de l'ange ;)

denis 14/05/2020 11:28

C'est ainsi que les pèlerins disent finir leur chemin avec des étoiles plein les yeux, habités par une lumière dont l'éclat peut se faire encore sentir quelques mois, années durant.