L'éolienne

Publié le par Denis

L'éolienne

Lorsqu'elle surgit soudain derrière les jeunes pins, je m'attendais à la voir fondre sur moi dans la splendeur de sa courbe ailée.
Aussi lorsque je la vis immobile, je compris que ces ailes n'était pas nées pour voler mais pour être une offrande perpétuelle au vent.

Elle ne connaîtrait jamais d'autres cieux que celui qui surplombe le massif où elle a grandi, ni d'autres parfums que celui des pins.

Eole est un maître redoutable. Avoir destin lié à lui n'est pas aisé. Elle connait aussi bien la caresse qui la fait murmurer que la gifle qui la fait gémir.

Parfois le maître s'absente, il lui faut alors patienter parfois de longs jours avant de pouvoir retrouver la grâce et la légèreté de son mouvement circulaire au bout duquel un enfant la nuit, saura repousser un songe effrayant en allumant la lampe près de son lit ou un pèlerin reconnaître, le soir, une maison habitée.

 

San Juan de Ortega le 8 juin 2016

 

Toute ma gratitude à l'équipe du monastère de San Juan, planté sur le massif de Oca, qui assure à cette halte hors du temps, un parfum de simplicité, de spiritualité et une quiétude du soir bienvenue après les récentes villes traversées et avant Burgos, ce soir.

 

English version

When It suddenly emerged behind the young pines, I expected to see it swooped upon me in the splendor of its winged curve. 

But as I saw it immobile, I realized that these wings were not born to fly but to be a perpetual offering to the wind.

It never would experience another heaven than the one overlooking the mountains where it grew up, or other fragrances than the pines.

Aeolus is a fearsome master.

Having his destiny linked to him is not easy.

It knows both the caress that makes it whisper, and the slap that makes it moan.

Sometimes the master is away.

Then, It must wait long days before recovering the grace and lightness of its circular motion, so that a child in the night can push away a frightful dream, by lighting the lamp beside his bed, or for a pilgrim to recognise, in the evening, a house inhabited.

 

 

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article