Connaitre

Publié le par Denis

Connaitre

Il fit une dernière fois le geste habituel de tourner la clé dans la serrure, et il parti pour connaitre le monde, le connaitre au rythme de ses pas.

Il prit le temps de rencontrer le jour dans sa plénitude comme à son déclin.

Il prit le temps de se laisser absorber par les forêts denses comme par l'étendue des plaines, pour mieux les vivre et les apprécier.

Il prit le temps de s'abîmer dans les traces de l'histoire qui jonchaient son chemin exprimant la grandeur comme la fragilité de la condition humaine.

Il prit le temps de croiser des destins tragiques et beaux, simples et profonds, d'hommes et de femmes marchant comme lui et de les éprouver pour mieux les comprendre.

Mais il ne put se défaire de l'étrange sentiment que plus il apprenait du monde, plus il devenait inconnu de lui. Alors il accepta de laisser à chacun comme à lui même sa part de mystère.

 

Osserain, le 26 mai 2016

 

Toute ma gratitude à Pascal qui nous a ouvert les portes du pays basque en même temps que celles de sa grande et belle maison, servant à table 'rien que du fait maison ´, depuis la garbure jusqu'à la piperade en passant par la compote de pomme et les confitures.

Publié dans Compostelle

Commenter cet article