Samedi saint et passion

Publié le par Denis

Il est étrange qu'un même terme désigne le chemin de souffrance ayant conduit le Christ de Gethsémani au Golgotha,

Et

L’état d’exaltation momentané auquel nous aspirons, conduisant aux joies les plus intenses.  

Passion désirée ou subie, coupe amère ou coupe suave, les deux acceptions du terme se rejoignent  dans un désir universel d’éternité.  

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article