Jacmel,

Publié le par Denis

Je m’appelle Jacmel,

A  40 kilomètres de la Capitale Port aux Prince

J’ai la malchance d’avoir été visité par la grande secousse, mais par encore par les secours.

La moitié de mes maisons gisent au sol. Mes habitants souffrent, certains sont morts d’autres vont mourir.

 Je n’ai pas d’aéroport assez grand pour acheminer de l’aide et la route principale est coupée.

Peu connaîtront mon nom. Les journalistes ne peuvent pas venir avec leurs projecteurs.

Je ne peux compter que sur moi même et quelques-uns de la Minustah. 

Ma petite sœur Leogane n’a plus que quelques maisons encore dressées, mes autres sœurs pleurent avec nous.  

 Je m’appelle Jacmel.

On me disait la magnifique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article