Flamenco

Publié le par Denis

   

 Chacun de ses pas interrogeait le sol.

Grave ou légère, parvenait à la danseuse une réponse qu’elle transformait en grâce.

Le provoquant ici, le caressant là, sa danse se nourrissait du dialogue qu’elle entretenait avec l’en-bas.

Ultime séduction que cette alchimie du corps et de la terre, d’où tout semblait venir, et la vie et l’amour, et la mort.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article