Flamenco

Publié le par Denis

   

 Chacun de ses pas interrogeait le sol.

Grave ou légère, parvenait à la danseuse une réponse qu’elle transformait en grâce.

Le provoquant ici, le caressant là, sa danse se nourrissait du dialogue qu’elle entretenait avec l’en-bas.

Ultime séduction que cette alchimie du corps et de la terre, d’où tout semblait venir, et la vie et l’amour, et la mort.

Commenter cet article