Demeure

Publié le par Denis

 

 Elle est sans limite la demeure où tu résides

Les  travaux et les jours en sont les murs

Le soleil et le vent la meublent

Les paroles et le chant l’habillent

La présence s’y tient, immobile.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article