Contenir

Publié le par Denis

 

 

SANY0035.JPG

 

                                        Comme la bonde fragile, silencieuse et sereine

                                                   Face à l’étendue des eaux de l’étang,

 

Contenir devant soi les jours,

                          Avec la vie qui s’y meut,

                                                        Et la lumière,  par dessus

                                                         Qui danse. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article