Altitude

Publié le par Denis

 

 

De même qu’il n’est pas indispensable de marcher en arrière pour prendre du recul, 

Il n’est pas nécessaire d’aller en altitude pour prendre de la hauteur,

Mais cela aide.

 

Se poser un temps là haut,

Et

Voir le nuage lécher le fond de la vallée,

Puis l’avaler toute entière,

Se laisser envelopper de sa masse humide,

N’être que pluie et ruisseler,

Et rentrer se sécher à la flamme du foyer,

Partager une boisson chaude, une lecture

Echanger une parole, un rire, un jeu,

 

Voir les rayons du soleil matinal

Balayer les moindres creux des vallons,

Se laisser envelopper de sa chaleur

N’être que lumière et rayonner

Et s’en aller cueillir les myrtilles

Sur les flancs recouverts de bruyère

Avant de les réduire en confiture,

 

Sentir l’air léger de la brise

Chercher à rejoindre les sommets

En emportant la rosée qui s’attarde

N’être que souffle et respirer

Et ne rien faire d’autre qu’être là,

Assis sur la pierre, adossé au mur

Un regard aimant posé sur la vallée, 

 

 

Cela

Donne plus sûrement l’impression de s’affranchir des lois et des contingences que nombre de transgressions qui nous rassurent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article