Sillage

Publié le par Denis

 

 

 

Il est bon de se pencher pour voir,

Par dessus bord, le sillage

De son passage sur terre.

 

Que laisse-t-on, qui ne s’efface?

 

Des enfants, une empreinte écologique,

Un ouvrage, parfois une œuvre.

 

Mais aussi cela qui dure,

 

D’y avoir cru,

D’avoir pesé sur les événements pour en modifier le cours,

D’avoir aimé,

D’avoir tenu ferme les cheveux d’un noyé jusqu’à la rive,

D’avoir ri, pleuré

D’avoir permis des instants où la grâce s’est manifestée

D’avoir osé

D’être allé voir, derrière la façade, l'humanité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article