A l'approche du village

Publié le par Denis

A l'approche du village

Durant de longues heures le regard s'est nourri de sous-bois, d'étangs, de bocage ou de terres,

Et puis il apparaît, le village.

C'est d'abord un clocher qui indique au pèlerin un regroupement d'âmes. S'il ne les attire plus autant qu'avant, il reste pour chacune une invitation à l'élévation et un lieu où elles éprouvent le temps.

Elles y entrent dans les bras d'une mère, puis plus tard au bras d'un parent, attirées par l'âme soeur puis enfin portées par des bras anonymes.

Les âmes d'un village ont chacune leur parcours. Certaines prendront la couleur grise des tuiles du clocher, d'autres la tendresse de la mie du pain du boulanger. Certaines deviendront si belles que les cloches prendront soin de voler un temps avec elles, lors de leur dernier voyage.

 

Saint Géry, le 11 mai 2016

Toute ma gratitude à notre hôtesse de ferme de la Gratade qui nous a préparé un délicieux repas fermier nous faisant déguster au dessert les authentiques fraises du Périgord, qu'elle produit elle même.

Publié dans Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SIMON Marie 12/05/2016 16:07

Merci pour le cadeau de chaque matin que tu nous fais.
J'aime particulièrement celui-ci.
dans tes remerciements, tu parles de "nous". j'en conclue que Sophie t'a rejoint.
Bonne marche à tous les deux
Ultreia !

Denis 13/05/2016 21:47

Merci Marie,
Il y a tant de croix sur le chemin, tu le sais pour l'avoir déjà fait.
J'en ai des dizaines en photo! Il fallait en choisir une.
Oui, Sophie marche avec moi depuis lundi et jusqu'à Saint Jean Pied de Port, qu'on espere atteindre le 29 mai veille de son retour par le train.
Je t'embrasse
Denis