La valise

Publié le par Denis

S’en aller n’est rien.

C’est se préparer à partir qui est difficile.

 

Que vais je mettre dans la valise avant le départ. De quoi ai-je besoin ?

Ai-je le bon billet, le bon guide, les devises, les vêtements adaptés ?

 

Le grand départ, s’en aller pour de bon, c’est autre chose. 

 

 

Dans la valise du grand départ, il n’y a pas de guide, de vêtements ni de lunettes de soleil.

La valise du grand départ on ne l’emmène pas avec soi, elle reste sur le quai.

Elle n’est pas vide. Il y a dans cette valise toutes les traces de notre passage.

Des traces qui peuvent être utiles aux autres, les guider, leur faciliter la tâche.

Il y a nos paroles que nos enfants garderont en cas de blessure ou de grande joie.

Il y a notre ombre sous laquelle ils ont grandi et qui les a protégés.

Il y a le titre de propriété qui les abritera et quelques biens qu’ils vendront ou qu’ils s’arracheront.

Il y a les fruits de notre imagination, de nos recherches ; des écrits jaunes, bleus, arc en ciel.

Il y a notre sourire qui pourra être partagé, car c’est un sourire qui ne s’épuise pas.

Il y a la force de notre poignée de main, brûlée par toute la chaleur qu’elle a transmise.

Il y a notre humour comme un rire à la surface de l’eau qui a fait naître des ondes de bonheur

Il y a l’espérance, petite sœur sourire présente aux jours sombres comme aux jours gais.

 

Tout ce petit monde dans la valise qui reste là, interdite de voyage!

Que va-t-il devenir ?

 

Il va rester enfermé...

 

A moins qu’un bras ne saisisse la poignée,

Que des doigts ouvrent la serrure

Qu’une main recueille la force des paroles, de l’humour et tous les fruits d’une vie ainsi que la petite sœur espérance

Et ne les conduise au jardin de la mémoire,

Là où les souvenirs nourrissent l’arbre de nos vies

A l’ombre duquel grandissent les jeunes pousses 

Qui préparent leur valise, sans le savoir. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helene 03/09/2020 16:38

La plume s'éveille d'un long engourdissement! Que de belles choses à partager et à transmettre! Mais je te souhaite encore de nombreuses années à partager avec les vifs pour remplir ton bagage...avant le long voyage ;)

Denis 06/09/2020 07:15

Merci, je compte effectivement que ma valise ne soit pas bouclée de sitôt, pas plus que la tienne????

Encre Mauve 03/09/2020 16:26

j'aime, tu le sais, cette idée d'empreintes, ces riens impalpables qui façonnent notre parfum.

Denis 06/09/2020 07:11

Oui, parfum don't on laisse la trace longtemps dans notre sillage.