Chants aux fenêtres de ce lundi 27 avril

Publié le par Denis

Un petit poisson, un petit oiseau

 

19h30 devient le rendez vous essentiel de la journée, la fenêtre de respiration, le moment où on se sent relié…. c’est pas évident à exprimer mais il se passe quelque chose de vraiment important pendant ce temps là, ce temps qui fait que le temps ne s’est pas arrêté puisque tous les jours une nouvelle chanson apparaît qui fait qu’aujourd’hui est différent d’hier et de demain… le temps de la chanson est le point d’ancrage de nos vies, notre espace de liberté, le rendez vous à ne pas manquer, notre repère temporel… c’est vraiment étrange tout ça…

19h30 devient le rendez vous essentiel de la journée, la fenêtre de respiration, le moment où on se sent relié….  il se passe quelque chose de vraiment important pendant ce temps là, ce temps qui fait que le temps ne s’est pas arrêté puisque tous les jours une nouvelle chanson apparaît qui fait qu’aujourd’hui est différent d’hier et de demain… le temps de la chanson est le point d’ancrage de nos vies, notre espace de liberté, le rendez vous à ne pas manquer, notre repère temporel… c’est vraiment étrange tout ça… Brigitte

Bonjour à toi et merci de ton assiduité, 

Mais comment s'y prendre?

Comment se comprendre quand on vit dans des cultures, des milieux si différents? Comment se rapprocher, s'unir, s'aimer quand on est si loin les uns des autres, confinés dans nos certitudes? 

"Un petit poisson, un petit oiseau" est le chant du jour, rappelant que la question n'est pas nouvelle. C'est Jean Max Rivière qui l'a posée en 1966 sur une musique de Gérard Bourgeois. C'est Juliette Greco qui l'a magnifiquement portée. 

- Le lien vers le karaoké est : ici    

- Le lien vers les paroles de la chanson et la vidéo: ici

- La page Facebook c'est toujours : ici  

- Le lien vers le poème du jour de Jean Claude Botton : ici

Une nouvelle qui n'en est pas vraiment une  : 

- Voilà 42 jours que nous sommes confinés. Cela fait 42 chansons et 12 'Brassens' que nous avons chantés. La liste est désormais en ligne. Pour la consulter c'est ici 

A ce soir 19h45, ou bien à l'heure qui te convient 

Anne, Denis, Isabelle du chœur 'Couleurs baroques' de l'Ecole des Arts de Marcoussis

PS : le Brassens du jour , est "La femme d'Hector"

 

Publié dans chant aux fenêtres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article