Chant aux fenêtres de ce mardi 21 avril

Publié le par Denis

Göttingen

" J’ai la chance de confiner à la campagne dans un tout petit village et le printemps est magnifique . Alors je chante tous les jours les chansons en pensant à vous mais pas forcément au même moment. Le cœur y est et je trouve cette façon de faire lien très agréable. Merci encore"  Christine

Bonjour à toi et merci de ta régularité, 

"Oh, faites que jamais ne revienne le temps du sang et de la haine, à Göttingen" écrit Barbara.        Ni ailleurs !

Le chant d'aujourd'hui est d'ailleurs, mais il est universel. Il vient d'un profond désir de réconciliation et de l'amour que portait Barbara à cette ville "Göttingen". Elle a créé cette chanson en 1964 dans le jardin du théâtre où elle se produisait. 

- Le lien vers le karaoké est : ici    ( attention pas d'intro musical, préparez-vous au départ)

- Le lien vers les paroles de la chanson et la vidéo: ici

- La page Facebook c'est toujours : ici  

- Le lien vers le poème du jour de Jean Claude Botton : ici

Les rappels qui ont du sens : 

Chaque message que tu reçois commence par un commentaire choisi parmi ceux que tu adresses sur le blog, la page Facebook ou en retour de courriel. Pense à nous faire part de ce que tu vis dans ta rue, dans ta maison,  dans ton cœur, en lien avec 'Chants aux fenêtres'. 

Sache aussi que ton commentaire, anonymisé, pourra être mis en exergue dans les messages que nous adressons chaque jour. 

La page des commentaires est ici    

A ce soir 19h45, ou bien à l'heure qui te convient 

Anne, Denis, Isabelle du chœur 'Couleurs baroques' de l'Ecole des Arts de Marcoussis

PS : le Brassens du jour, pour ceux qui le réclament, est "La petite marguerite", en écho à aux roses de Göttingen, si belles.

 

Publié dans chant aux fenêtres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article