Chant aux fenêtres de ce jeudi 2 avril

Publié le par Denis

"...Merci pour cette initiative! Nous sommes avec vous tous les soirs en bas de la rue de la Garenne, à Bry sur Marne 94 Ode Chante... 

"Bonjour, Je salue et encourage ce beau mouvement mais je ne parviens pas à faire face à l’avalanche de mails que je reçois en cette période de confinement - télétravail - Ecole à la maison - continuité pédagogique. Je souhaite être désinscrite de cette mailing liste s’il vous plaît. Merci ..."

Bonjour à toi et merci de ta visite,

Comme cette mère de famille, que l'on comprend, n'hésite pas à demander à être désinscrit. Cela se fait immédiatement. Tu pourras toujours voir le chant sur la page FB ou le blog. 

Cédant avec joie à la douce pression continue d'un groupe chantant en Dordogne, le chant du jour proposé est " La montagne" écrite et interprétée par Jean Ferrat en 1964. 

Embarquons nous vers les sommets, le temps d'une chanson, moins confinés que jamais. Il est temps d'aller s'aérer un peu et de respirer l'air pur des montagnes! 

- Le lien vers le karaoké est : ici

- Le lien vers les paroles de la chanson et la vidéo: ici

- La page Facebook c'est toujours : ici  

Les petites nouvelles qui font sens

- La page Facebook a un nom: chantauxfenetres ,  pour permettre de la retrouver plus facilement, dit M. Zukerberg: . On découvre ! 

Le lien vers le site devient fb.me/chantauxfenetres , facile ... 130 personnes touchées hier, 1040 aujourd'hui. 

- 'Chants aux fenêtres' essaime. Depuis lundi 23 mars, chaque jour à midi, les riverains de la rue Jacques Cartier à St Lô ( Manche) chantent ensemble pour faire taire le confinement - Article paru dans OUEST-FRANCE

- Un chanteur nous fait remarquer que la musique de 'Y a d'la joie' a été coécrite avec Michel Emer. Y en a qui suivent !   

A ce soir 19h45, ou bien à l'heure qui te convient 

Anne, Denis, Isabelle du chœur 'Couleurs baroques' de l'Ecole des Arts de Marcoussis

 

 

 

 

 

 

Publié dans chant aux fenêtres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article