Chant aux fenêtres de ce dimanche de Pâques, le 12 avril

Publié le par Denis

Ce n'est rien.

"Les midis musicaux de notre rue;" 

A nos balcons, de maisons à maisons, éloignés les uns des autres, la musique nous rapproche et nous unit. Piano, violon, contrebasse, accordéon, chant, guitare, violoncelle et chorale.

Chacun s'inscrit oralement, propose une chanson....Et la semaine est ponctuée par ces intermèdes musicaux entre voisins, toutes générations confondues. Coralie, de Palaiseau, 

Bonjour à toi et merci de ta fidélité

Ce n'est rien... enfin si... quand même. 

Un virus, c'est tout petit, c'est trois fois rien ! Certes. 

Mais ce qu'on vit, ce n'est pas rien ! Et pourtant ... 

Si on te propose de chanter aujourd'hui "Ce n'est rien" composée et interprétée en 1971 par Julien Clerc sur des paroles du grand Etienne Roda Gil, c'est que la chanson dit "Et soudain il y a mille cloches sirènes de joie qui résonnent sur ton chemin". 

- Le lien vers le karaoké est : ici    

- Le lien vers les paroles de la chanson et la vidéo: ici

- La page Facebook c'est toujours : ici  

- Le lien vers le poème du jour de Jean Claude Botton : ici

Les petits riens qui ont du sens

- C'est dimanche. Joyeuses Pâques. 🔔

- Y a pas relâche

A ce soir 19h45, ou bien à l'heure qui te convient 

Anne, Denis, Isabelle du chœur 'Couleurs baroques' de l'Ecole des Arts de Marcoussis

 

Publié dans chant aux fenêtres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article