Tourmente

Publié le par Denis

 

Au fond de la tourmente

Il y a l’arc brisé de la chair

que des mains contiennent

de leurs paumes aimantes.

 

Au fond de la tourmente

Il y a des braises de joie

Qui faiblement rougeoient

dans le souffle naissant.

 

Au fond de la tourmente

Il y a une tendre blessure

dont le sang se mêle

A celui d’une fontaine.

 

Au fond de la tourmente

Calme au milieu du flot

Il y a une île pourpre

Où prendre refuge.

Publié dans 'poétie'

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Encre mauve 14/11/2019 21:19

Puissant...mon île est bleue; celle des soufis, verte, Hurqalya...

Denis 16/11/2019 23:01

Merci Encre bleue,
à l'île bleue ...