Limon

Publié le par Denis

 

Il ne suffit pas au limon de croiser l’eau

Pour qu’il devienne le lit de la fécondité.

Encore faut-il que le traverse le souffle.

*

Million de vulves!

Entre les lèvres ouvertes du limon

Se faufile la jeune pousse.

*

Le limon rêve de ciels

Il sait qu’il ne devient fertile

Que de leurs bons vouloirs.

*

La gestation du limon est dormance

Rien n’annonce la naissance.

Aucune courbe, aucun gémissement, aucune contraction visible.

Soudain, la vie !

*

A la croisée du limon horizontal,

Et du ciel vertical d’où vient la pluie,

La graine. Qui ne va pas en rester là!

*

Les graines qui peuplent le limon

Sont autant de promesses embryonnaires

Délivrées au ciel.  

 

Publié dans prose poétique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article