Le conte du reflet de lune

Publié le par Denis

 

Dans l’eau claire d’un matin,

La lune a laissé son reflet d’argent.

 

Ce que vit  un enfant qui ne s’étonna pas

D’un reflet de lune au beau milieu du jour.

 

De ses deux mains heureuses il recueilli ce précieux orphelin

Comme un joyau du ciel et tout le jour, il l’admira.

 

Le soir venu, la lune s’enquit de son reflet

Et trouva le garçon qui lui avait dérobé.

 

Elle admonesta un peu ce doux enfant de lune,

Qui en versa des larmes, des larmes argentées.

 

Elles tombèrent sur l’orphelin blotti entre ses mains,

Tant, qu’elles noyèrent  le beau reflet d’argent,

 

Que dans l’eau claire d’un matin

La lune avait laissé.

 

N’admonestez pas les enfants qui savent s’émerveiller

Vous risqueriez de perdre de leur âme, le reflet.

Publié dans prose poétique

Commenter cet article