Visite

Publié le par Denis

Pas un matin ne se passait sans qu’elle ouvre la porte au jour, lui souhaitant la bienvenue.

Le soir, elle ne le laissait pas partir sans lui exprimer sa profonde gratitude.

Elle s’accommodait alors de la présence calme et pleine de la nuit,

Eprouvant, dans cet entre-deux nocturne, le sentiment d’une absence  

Dont elle savait que la tâche était de laisser à chaque jour son caractère nouveau.

Publié dans 'poétie'

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article